Centre KEKELI

Nov 2019 : Le Projet Kadjalla avec le FCIL

Ce que vous avez manqué depuis le lancement du projet financé par le FCIL à Kadjalla

Formation des leaders communautaires kadjalla 2019Les activités à KADJALLA ont bien commencé avec la formation des leaders communautaires à la lutte contre les violences sexistes et à la promotion du genre. Elle a réuni le chef canton, les chefs de villages, les membres de CCD (comité cantonal de développement) et des CVD (comité villageois de développement), les directeurs d'écoles primaires et collèges, les responsables des APE et les chefs religieux. Ainsi, à travers trois jours de formations, du 10 au 12 octobre, ces acteurs de la communauté du canton ont renforcé leurs connaissances sur les thématiques de violences sexistes et le genre afin de contribuer à la promotion de la femme dans leur canton. Il a été mis en place par la même occasion une cellule de dénonciation et de protection des cas de violences.
Ces derniers bien aguerris, ont eu pour tâches d’aller faire la restitution des acquis à leur communauté. Les restitutions qui ont commencé depuis octobre prendront fin au mois de novembre afin que toute la communauté de Kadjalla soit informée.audience foraine d'établissement de jugement supplétifs aux enfants

Outre ces activités, une audience foraine a été réalisée avec pour objectif de faire établir aux enfants des jugements suppletifs qui seront par la suite transcrits en acte de naissance à la mairie du ressort de Kadjalla afin que ces enfants en classe d'examen puisssent avoir leur dossier à jour pour poursuivre leurs études en toute quiétude.

Il faut également préciser qu'une projection de film sur les cinq prévus a été faite et celle ci a permi de mobiliser et de sensibiliser la population sur la thématique des mariages forcés. Le film a permi également de montrer les conséquences liées à cette pratique qui nuit à l'épanouissement de la femme et au développement de leur communauté.

La population du canton de kadjalla remercie le Fonds Canadien d'Initiatives Locales( FCIL) pour son soutien financier.

Nous disons également merci au Président du tribunal de Niamtougou et son greffier en chef qui ont fait le déplacement à Kadjalla afin de rendre cette audience foraine possible.

Projection de film sur les mariages forcés des jeunes filles et femmes